top of page

Créer une haie paysagère et écologique en 3 étapes-clés

Dans un monde où l'harmonie avec la nature devient de plus en plus une priorité, créer une haie paysagère et écologique est une démarche à la fois belle et responsable. Au-delà de leur rôle traditionnel de délimitation et de protection, les haies peuvent devenir de véritables refuges pour la biodiversité et contribuer à l'équilibre écologique de notre environnement. En choisissant des plantes indigènes, en adoptant des méthodes de plantation durables et en entretenant votre haie avec soin, vous créez un espace qui non seulement embellit votre jardin mais participe aussi activement à la préservation de notre écosystème.


Ce guide est conçu pour vous accompagner pas à pas dans la création d'une haie qui soit non seulement esthétique mais également bénéfique pour la planète. 🍃



1. Conception et planification écologique


Pour créer une haie paysagère écologique, la première étape-clé arrive bien en amont de la plantation. Avant le premier coup de pioche, il convient de réfléchir à ce que l'on va planter, où et comment. Même le jardinier doit réfléchir avant d'agir. 😁


Choix des espèces natives


Afin d'attirer dans son jardin ou propriété des animaux indigènes, il convient de sélectionner des végétaux présents localement à l'état naturel. Les arbres et arbustes s'implantent dans un territoire en fonction de plusieurs critères, notamment le climat, à travers la durée d'ensoleillement et la pluviométrie. 🌳


Ainsi, les espèces locales sont différentes entre le Nord, le Centre et le Sud de la France. Pour identifier les végétaux à utiliser pour votre haie, je vous invite à rechercher une liste préétablie sur le site Floriscope. Filtrez sur la région pour obtenir la liste qui correspond à votre localisation.


Par ailleurs, on intégrera dans la haie des arbustes à petits fruits (sureaux, argousiers, noisetiers...) afin d'apporter de la nourriture aux oiseaux et petits mammifères.


L'argousier peut être utilisé dans une haie pour ses baies oranges qui attirent les oiseaux
Utiliser des arbustes à baies pour attirer et nourrir les oiseaux

Sélectionner des espèces natives soutient la faune locale et réduit les besoins en eau en entretien. En effet, si vous plantez un hêtre dans le Sud de la France, vous allez passer votre temps à devoir l'arroser, car il ne pousse pas naturellement dans les zones trop chaudes. À l'inverse, un chêne vert ne résistera pas aux grandes gelées dans l'Est de la France.

Ces plantes sont adaptées au climat et au sol locaux, résistent mieux aux maladies et aux parasites.


Analyse du site et du sol


Un autre point important demeure l'analyse du sol. En effet, selon la granulométrie des composants de la terre, les espèces pouvant pousser seront différentes.

Un sol argileux retient beaucoup l'eau tandis qu'un sol sableux s'assèchera très vite. Un sol limoneux aura tendance à se tasser plus rapidement, privant les microorganismes du sol d'oxygène.


Pour déterminer le type de votre sol, effectuez le test du bocal. 🫙

Des tests de pH demeurent aussi importants. Des plantes de terre de bruyère ne supporteront pas un sol calcaire. Observez le site : s'il y a du grès ou du granite, la terra a de fortes chances d'être acide. Des digitales, des genêts à balais, des mousses, des prêles constituent des indicateurs de sol acide.

Au contraire, la présence de lamier pourpre, de moutarde, par exemple, donnera une tendance de sol calcaire, à confirmer par une analyse du sol.


Ensuite, on pourra savoir quel type d'amendement utiliser et favoriser une bonne reprise à la plantation.


Par ailleurs, la luminosité et le taux d'humidité sont aussi à prendre en compte. Dans un sol qui retient facilement l'eau, on pourra planter des végétaux plus gourmands, tandis que dans les sols secs on privilégiera les plantes robustes. Enfin, à l'ombre, il faudra choisir des arbustes qui ont l'habitude de pousser naturellement au pied des grands arbres.


Design paysager pour créer une haie paysagère


Il s'agit ici d'intégrer des éléments de design pour créer une haie esthétiquement plaisante tout en restant fonctionnelle et écologique.


Plutôt que créer un alignement droit, on pourra planter en quinconce.


Un schéma qui montre la différence en alignement et quinconce

De même, on modulera la largeur de la haie pour obtenir un effet plus naturel et plus esthétique.


Schéma montrant comment varier la largeur de la haie pour un effet plus naturel

On jouera aussi sur les strates pour obtenir un effet modelé et contrasté :

  • arborescente : petits arbres tels le sorbier des oiseleurs

  • arbustive : noisetier, lilas, sureau etc.

  • herbacée : graminées, vivaces, couvre-sol...


Esquisse qui montre comment varier les strates

Et si vous ne vous sentez pas l'âme d'un artiste, demandez de l'aide à un paysagiste professionnel qui dessinera pour vous la haie de vos rêves.



2. Plantation durable


Techniques de plantation écologiques


Avant la plantation, enrichissez le sol avec du compost organique pour améliorer sa structure, son aération et sa capacité à retenir l'eau. Cette étape est fondamentale pour soutenir la santé des racines et la croissance des plantes. Évitez les engrais chimiques qui peuvent nuire à la biodiversité du sol et privilégiez les amendements naturels.


Il est important aussi de désherber manuellement avant la plantation pour éliminer toute concurrence. On ôtera les racines également. On pourra broyer le tout pour obtenir un paillage maison.


La méthode de plantation doit favoriser le bon développement de l’appareil racinaire et faciliter l'adaptation des plantes à leur nouvel environnement. Creusez un trou de plantation spacieux, généralement deux fois plus large que la motte de la plante, mais pas plus profond, pour éviter que l'eau ne stagne au niveau des racines. Si le sol est très compacté, il est conseillé de briser légèrement le fond du trou pour faciliter la pénétration des racines dans le sol.


Gestion de l'eau et paillage


Mettre en place un système d’arrosage goutte à goutte ou utiliser des méthodes d'irrigation efficientes pour minimiser le gaspillage d’eau. L’eau doit être apportée directement aux racines, là où les plantes en ont le plus besoin, particulièrement durant les premières années suivant la plantation, période critique pour l'établissement des plantes.


Si on ne souhaite pas investir dans un système goutte à goutte, on réalisera tout autour du pied de chaque arbuste ou arbre une cuvette d'arrosage. À la plantation, on apportera 10 à 20 L d'eau par pied, pour chasser les bulles d'air du sol (plombage hydraulique) et apporter la ressource en eau nécessaire à la pousse des racines.


Enfin, n'oubliez pas de pailler avec un mulch naturel (BRF, écorces de pin ou de chanvre...) pour limiter l'évaporation et retenir l'eau dans le sol. Et aussi limiter la repousse des mauvaises herbes.


Une haie paysagère comporte des fleurs, des arbres, des graminées, des arbustes

3. Entretien éco-responsable


Une fois votre haie paysagère et écologique bien enracinée, l'accent doit se porter sur son entretien de manière à respecter et à promouvoir la biodiversité tout en minimisant l'impact environnemental. Voici les grandes lignes de cet entretien éco-responsable :


Taille et soins naturels


La taille doit être pratiquée avec discernement, en privilégiant les périodes moins actives de croissance des plantes pour ne pas les stresser inutilement. Utilisez des techniques de coupe qui favorisent la densité et la floraison sans nuire à l'esthétique naturelle de la haie.


Voici les trois qualificatifs d'une taille douce :

  1. Adaptée : on intervient selon l'espèce ; certaines supportant les rabattages une fois par an ou tous les deux ans (buddleia ou noisetier) tandis que d'autres pourraient mourir à les tailler trop sévèrement. Se renseigner sur les caractéristiques avant de planter.

  2. Précise : on supprimera le bois mort, on s'attachera surtout à dégager le centre de l'arbuste ou de l'arbre, à enlever les branches enchevêtrées.

  3. Constante : on taillera toute l'année, mais attention ! Pas tous les végétaux d'un coup, mais progressivement. En fin de printemps, les arbustes à floraison printanière, en automne ou en hiver les arbustes à floraison estivale. De même, il vaut mieux intervenir régulièrement, tous les ans et tout au long de l'année plutôt qu'une fois tous les 5 ans. On est vite submergé et après une taille forte certains végétaux ne s'en remettent pas.


Pour le traitement des maladies et des parasites, optez pour des solutions biologiques et naturelles, évitant les produits chimiques qui peuvent être nocifs pour l'écosystème.


Compostage et recyclage


Les déchets de taille ne doivent pas être vus comme des nuisances mais comme des ressources. Le compostage de ces matériaux permet de les recycler en un riche amendement pour le sol, soutenant ainsi la santé de votre jardin de manière circulaire et durable.

On peut aussi les broyer pour réaliser un paillage ou carrément les laisser sur place, au pied pour enrichir le sol.


Photo d'écorces de bois utilisées comme paillage naturel
Pailler le sol est important pour limiter la repousse des mauvaises herbes

Adaptation saisonnière


Les soins apportés à votre haie doivent s'adapter aux changements saisonniers. Cela implique de moduler l'arrosage, la fertilisation et la protection des plantes en fonction des besoins spécifiques de chaque saison, assurant ainsi leur vigueur et leur résilience face aux variations climatiques.


En adoptant ces principes d'entretien éco-responsable, vous garantissez non seulement la beauté et la santé de votre haie mais contribuez également à la création d'un jardin respectueux de l'environnement, un petit écosystème en soi qui favorise la biodiversité et la durabilité.



En conclusion, créer une haie paysagère et écologique n'est pas si difficile. Il suffit de choisir les bonnes espèces, de varier les plants et les hauteurs. Et de bien l'entretenir.

Et si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas : votre architecte paysagiste vous accompagne dans la réalisation de votre projet.


À vos commentaires ! 😉

 

Christian Dif

Architecte Paysagiste


Commenti


Abonnez-vous pour ne rien manquer !

Abonnez-vous pour recevoir des mises à jour par e-mail et accéder à du contenu exclusif.

Merci pour votre envoi !

bottom of page